ARTICLE DE BLOG

La BD Se Livre 6 - Février 2019

Image: 
la BD se livre

 

Non les bédéphiles n’hibernent pas ;)

Après notre Angoulême bourguignon nous vous avons sélectionné de belles lectures tant en nouvelles séries qu’en albums solitaires. L’intérêt se confirme pour la BD documentaire. La mythologie et la littérature inspirent toujours les scénaristes, c’est une bonne nouvelle. Le genre policier est très présent en adulte et en jeunesse et les univers inquiétants ou morbides se déclinent également. Rassurez-vous l’humour pointe son nez même chez les fantômes et les contes sont toujours là pour réveiller notre imaginaire.

 

Honneur aux plus plus jeunes

un épouvantail sur une branche

L’émouvantail / Renaud Dillies (Editions de la Gouttière)

Un épouvantail se désole de ne pas parvenir à chasser les oiseaux, trop sensible…

il teste différentes techniques sans trop y croire ! Un autre petit bijou des éditions de la Gouttière.

 

               

une mésange en imper jaune

 

Le loup en slip 3 : Slip hip hip… / Wilfried Lupano, Mayana Itoïz (Dargaud)

Alors que tous les animaux de la forêt préparent la course annuelle, quelqu’un essaie de saboter la fête par tous les moyens. Dans cette troisième aventure le Loup en slip est confronté à une mésange belliqueuse, aigrie, agressive, bref une « délinquante ».

Pour les inconditionnels de Lupano, Le loup en slip est le nom du théâtre de marionnettes qu’anime Sophie, la maman héroïne des Vieux fourneaux adapté au cinéma, ça vous dit quelque chose ? Mais ça on ne le sait qu'à la fin dans une double page clin d’œil que les adultes apprécieront particulièrement.

 

Noir c’est noir, BD polar…
Jeunesse

deux enfants cachés derrière un mur épient un individudeux enfants viennent de se bagarrerdes gamins armés en voiture

Les Zindics Anonymes / Carbone, James Christ (Dupuis)

Tom rêve de soirée cinéma avec son père sauf que celui-ci est Officier de Police Judiciaire et qu’il travaille souvent le soir. Un jour,  par mégarde il laisse traîner un dossier dans lequel Tom reconnaît un ancien pion de son collège en photo. Alors que l’enquête de son père patine Tom,  aidé par sa copine Lilia, va mener en secret ses propres recherches. Aventure actuelle et bien ficelée, une histoire par tome.

Les Croques / Léa Mazé (Editions de la Gouttière)

Dans l’entreprise de pompes funèbres des parents de Céline et Colin, on ne rigole pas tous les jours ! Or la profession de leurs parents leur vaut d’être constamment moqués et ils doivent se défendre. Conséquence, punis à l’école comme à la maison, leur vie est... mouvementée on va dire. Heureusement ils ont un ami, le graveur de tombe. Un jour qu’ils sont de corvée de nettoyage du cimetière, il leur montre un signe étrange gravé sur des tombes… il n’en faut pas plus pour déclencher la curiosité des jumeaux et les mener à des investigations palpitantes. Une série prometteuse.

Kidz / Aurélien Ducoudray, Jocelyn Joret (Glénat)

Les zombies ont décimé les humains. Un groupe d’ados survit et les traque sans pitié. Ils vivent ensemble dans des maisons d’emprunt et passent leur temps à regarder les films gores qu’ils tournent pendant leurs chasses en mangeant des "cochonneries" et en se chamaillant. Ça leur permet de ne pas trop penser à « avant », quand ils vivaient avec leurs parents, leurs frères et sœurs… L’arrivée de deux filles va peut-être bouleverser cet équilibre précaire… Bien rythmé, dynamique et l’histoire se tient, à suivre donc !

Après les zombies et les zindics, les zétranges que l’on aime aussi

  

une gamine dans un univers onirique

Des lumières dans la nuit / Lorena Alvarez (Glénat)

Sandy, fillette solitaire, se retrouve transportée dans le monde féérique de ses dessins. Elle rencontre Morfi, une étrange fille aux cheveux mauve qui disparait aussi soudainement qu’elle est apparue. Est-elle imaginaire ou réelle ? Elles se lient d’amitié et progressivement Morfi prend le pouvoir sur Sandy… Un univers étrange et inquiétant, très coloré. A suivre

 

 jeune fille dans une foret

 

 

 Dans la forêt des lilas / Nathalie Ferlut, Tamia Baudoin (Delcourt)

Faith, jeune fille souffrant d’une maladie incurable, vit dans un monde onirique : la forêt des lilas, où elle parle avec le chat Ninon, la douce biche, les « luciolétoiles » et les poissons asiatiques. Lorsque son père décède et que sa sœur se marie, le cottage de leur enfance est mis en vente. C’est le début de changements épouvantables.

Fable morbide à la manière de Lewis Caroll, sur le passage douloureux de l’adolescence à l’âge adulte.

 

 

 

 

 Adulte

Virus, tome 1 « Incubation » / Sylvain Ricard, Rica (Delcourt)

Une équipe d'intervention spéciale pénètre chez Guillaume pour l'interroger sur les évènements récents qui ont eu lieu au laboratoire où il travaille. Mais il n'y a que sa petite amie chez lui qui les informe qu'il est parti en croisière se ressourcer. C'est une catastrophe : Guillaume est porteur d'un virus mortel. Sur la thématique de la pandémie, Virus est une sorte de huis clos sur un paquebot de croisière, particulièrement oppressant. L’ambiance est pesante à souhait, notamment grâce au noir et blanc et aux cadrages cinématographiques. Bref, un premier tome très réussi pour une série qui ne demande qu’à être poursuivie.

 4 personnes sur le pont d'un bateaufemme visant avec un fusil

La venin, tome 1 « Déluge de feu » / Laurent Astier (Rue de Sèvres)

Emily débarque à Silver Creek, petite ville minière en pleine expansion. Mais la jeune femme est-elle vraiment venue se marier comme elle le prétend ? Rien n'est moins sûr, car dans l'Ouest encore sauvage où les passions se déchaînent et les vengeances sont légion, les apparences sont parfois trompeuses... Le western et les histoires de vengeance sont à la mode, de qualité plus ou moins bonne. La Venin, avec sa jolie héroïne, est une bonne pioche. Vite la suite !

 

En ce temps là…
Adulte

couverture conan 4La fille du géant du gel, tome 4 de la série Conan le Cimmérien / Robin Recht, d'après l'œuvre de Robert E. Howard (Glénat)

L’adaptation en bande dessinée de Conan le Cimmérien permet à différents bédéistes de nous livrer leur perception de ces nouvelles fondatrices, selon le principe un tome = un auteur =une vision. Ce tome 4 adapté par Robin Recht est visuellement sublime. L’amour et la bestialité s’entremêlent sous fonds de légende nordique.  Le récit ravira autant les fans de fantasy que les novices.

 

                               

une fille sous une tente

Le dieu vagabond / Fabrizio Dori (Sarbacane)

Eustis le vagabond campe dans les champs de tournesol, où viennent le retrouver ceux qui sont à la recherche d’une vérité.  En effet, Eustis a d'étranges pouvoirs de divination. Rien de plus normal : c’est un ancien satyre qui faisait partie autrefois de la cour de Dionysos, le dieu de l'ivresse. Il se retrouve désormais condamné à partager le quotidien des humains, dans un monde tristement dépourvu de magie. Cependant,  Hécate, la reine des spectres, lui donne la possibilité de se racheter. Le voilà parti en quête de son monde perdu, accompagné d'un drôle de fantôme et d'un petit professeur à la vue basse...

Voici une fable mythologique originale et non dénuée humour. L’œuvre est portée par un graphisme lumineux, inspiré, qui vous évoquera Egon Schiele et Vincent Van Gogh.

 

 

 

 

Jeunesse

une jeune personne avec un arc au moyen-age

un drakar en mer soulevé par un énorme dragon

 un vaisseau dans le ciel va s'écraser

 

Voro /Janne Kukkonen (Casterman)

Une aventure médiévale dans le cadre de la puissante guilde des voleurs dont fait partie Lylia, notre héroïne. Agile autant qu’habile au tir à l’arc, Lylia ne se voit pourtant confier que des missions de moindre importance. Un peu comme… non j’ai rien dit ;) Un jour, comprenant qu’elle ne pourra obtenir un meilleur rôle, elle décide de prouver sa valeur en se risquant à désobéir à ses maîtres. Ça ne sera pas sans danger… Une gamine qui n’a pas froid aux yeux ça on aime !.

2 épisodes par album, série prévue en 3 tomes, prix du meilleur album 2017 en Finlande.

Harald et le trésor d’Ignir 1 / Matthieu et Antoine Brivet (Bamboo)

Le roi viking Dagmar s’empare du trésor d’Ignir, un funeste dragon qui en représailles le met en catalepsie dans une sorte de plasma aux effets vieillissant… berk ! Le temps est compté pour le sortir de là et ses fidèles devront sans doute pactiser avec le cruel Ignir. Le graphisme et les couleurs sont très beaux, l'histoire pleine de rebondissements.

Perséus 1 : la vengeance de Médusa / Didier Ah-Koon, Tran Thiên-Thanh (Delcourt)

Contraint de fuir son royaume car il a démasqué la gorgone qui a usurpé l’identité du roi d’Argos, le jeune Perséus atterrit en catastrophe sur le navire du pirate Elias. Après bien des péripéties celui-ci accepte de l'aider. Ils vont devoir faire face à Medusa la terrible gorgone. Très librement Inspiré de mythologie, plus proche du manga que de la légende de Persée, cette aventure est néanmoins bien sympatique.

 

 

Manga et manfra sont dans un bateau !

un gamin des rues surplombe la villeune fille rousse aux cheveux très longs dans une foret

Barrage 1 / Kôhei Horikoshi  (Ki-oon)

Sur la planète Industria, en pleine guerre inter galactique, le prince Barrage n’a que faire du pouvoir. Astro, un gamin des rues qui recueille et fait vivre tous les enfants qu'il trouveI est son sosie. Suite à un évenement dramatique, Astro se retrouve au palais à la place du prince ou il est accueilli comme l'enfant prodigue… Partagé entre l'inquiétude pour ceux qu'il a laissé et le remord d'usurper l'identité du prince il doit prendre la décision de rester ou de retourner à sa condition. Le graphisme est chouette et l'histoire commence bien, engageant !.

Blindsprings / Kadi Fedoruk (Hachette) 

Tamaura liée par un mystérieux pacte, vit avec les esprits et les animaux dans la Grande Forêt des fées. Quand Harris rencontre Sally, non Tamaura, je plaisante, il voudra l’emmener avec lui et ça ne se passera pas très bien car les sorcières veillent… Très joli graphisme pour ce shojo grand format et en couleur, entre manga et BD traditionnelle franco-belge d’où le terme manfra ou encore franga. Une ambiance particulière et une histoire juste assez tarabiscottée pour donner envie de connaître la suite.

 

L’humanisme en BD documentaire
Adulte

un canot de migrants devant un gros navire

A bord de l'Aquarius / Marco Rizzo, Lelio Bonaccorso (Futuropolis)

Deux bédéistes montent à bord de l'Aquarius, le bateau humanitaire qui parcourt la Méditerranée pour secourir des migrants. Sujet de forte tension entre l'Italie et la France durant l’été dernier, car on lui refusait d'accoster, l’Aquarius a secouru près de 30 000 personnes en 3 ans. Ce documentaire permettra au lecteur d’être au cœur de l’action, dans les opérations de secours. Le récit est très intéressants et les témoignages émouvants. On peut reprocher un manque de consistance sur les portraits des membres de l’équipage, probablement par manque de temps. A bord de l’Aquarius reste un objet fort intéressant et poignant, qui espérons-le fera changer les opinions sur ce désastre humanitaire.

 

 

 

une tribu sur fond d'HimalayaFêtes himalayennes / Viviane Lièvre, Jean-Yves Loude, Hervé Nègre et Hubert Maury

(Coédition Musée des Confluences/La Boîte à Bulles)

1978. Les Kalash de l'Himalaya restent un peuple mystérieux et mal connu : habitants dans des étroites vallées au nord du Pakistan, croyants en de multiples dieux, célébrant la nature à chaque changement. Deux ethnologues et un photographe partent à leur rencontre pour essayer de comprendre comment leurs traditions polythéistes ont ainsi pu perdurer. Beau documentaire, rappelant évidemment le Photographe, sur la dernière société polythéiste de l’Himalaya. L’objet est rare et important d’autant que les traditions et la culture des Kalash sont vouées à disparaitre. En parallèle à cette BD, une exposition temporaire sur les Kalash est actuellement visible au musée des Confluences.

 

 

 

 

 

 

La BD s’adapte
Jeunesse

 couverture BD le fantome de cantervillepage BD la rivière à l'envers

Le fantôme de Canterville / Elléa Bird (Jungle)

La famille américaine Otis achète le manoir hanté de Canterville. Lorsqu’ils s’installent, effectivement un fantôme squelettique agite ses chaînes dans les couloirs, ce qui les empêche de dormir. Ils lui conseillent donc d’huiler tout ça et lui fournissent même le produit. Quant aux jumeaux, dès qu’ils le voient, ils lui envoient des oreillers dans la tête… Seule la fille prend ce pauvre fantôme au sérieux et va le sauver de la déprime. Vous l’aurez compris, on rit plus qu’on ne frissonne dans cette histoire très librement adaptée du roman d’Oscar Wilde.

La rivière à l’envers / Maxe l’Hermenier, Djet (Jungle)

L’épicerie de Tomek est une vraie caverne d’Ali Baba, on y trouve de tout. Mais aurait-il de l’eau de la rivière Qjar, cette eau qui empêche de mourir ? Quand une adolescente de son âge lui fait cette demande, Tomek est doublement piégé : par la requête et par le charme de la jeune fille. Il va donc tout faire pour pouvoir la satisfaire.

La rivière à l’envers est adapté d’un roman jeunesse de Jean-Claude Mourlevat

Adulte

couvertue BD SpeakSpeak / Emily Carroll, d’après le roman de Laurie Halse Anderson (Rue de Sèvres)

"J'aimerais faire un vœu mais je ne sais pas lequel... J'essaie de ravaler la boule que j'ai dans la gorge. Je pourrais leur raconter ce qui est arrivé. Comment réagiraient-ils ? " Melinda a 15 ans. Ce soir d'été, au beau milieu d'une fête, la jeune fille est victime d'un drame. Elle appelle la police. Personne ne saura jamais pourquoi elle a lancé cet appel, ni ce qu'il lui est arrivé cette nuit-là. Tout simplement parce que Melinda, murée dans son silence, ne parvient pas à l'exprimer... Adaptation touchante et bouleversante sur une adolescente détruite qui cherche à se reconstruire.

 

homme gisant dans un étangNymphéas noirs / Fred Duval, Didier Cassegrain, Michel Bussi (Aire libre)

Trois femmes vivaient à Giverny, le village de Normandie où Monet a peint ses légendaires Nymphéas. La première était méchante, la deuxième était menteuse, la troisième était égoïste. Toutes les trois pensaient que le village était une prison, un grand et beau jardin grillagé, un tableau dont il serait impossible de déborder du cadre. Une fois pourtant, pendant treize jours, les grilles du parc s'ouvrirent pour elles... Ces treize journées défilèrent comme une parenthèse qui s'ouvrit par un meurtre, le premier jour, et se termina par un autre, le dernier jour... Adaptation très réussie du roman multiprimé de Michel Bussi.  La retranscription de l’ambiance de ce village et de la vie de ses habitants est particulièrement réussie.  Le dessin de Didier Cassegrain est également superbe et rappelle en permanence par son ambiance celle des œuvres impressionnistes de Monet.

 

 

 

 

 

 

Voilà un rapide tour d’horizon de la production BD avec une sélection très éclectique pour que chacun trouve son bonheur. Bonnes lectures !

Communauté: 
Categorie: