ARTICLE DE BLOG

PARTIR EN LIVRE A DIGOIN ? C’ETAIT LE 11 JUILLET ET C’ETAIT BIEN !

Image: 
Partir en Livre 2018 (FestiJeu)

 

Aux alentours du chapiteau de cirque planté Place de la Grève par les Ligériades, une succession de tentes où participer tout au long de l’après-midi à toutes sortes d’activités préparées par les bibliothécaires de Digoin et de la DBSL  : découvrir des applications amusantes sur tablettes, écouter des histoires racontées par les bibliothécaires, composer une phrase en arabe avec Patricia Musa, rencontrer Hassan Musa et se faire dédicacer un livre dans la mini librairie proposée par La Mandragore, s’initier au « jeu de la Hyène », jeu géant adapté d’un jeu de plateau du Soudan, pour s’amuser, sauter, deviner la réponse à des énigmes.

Et puis, Julien Lett faisant inlassablement tourner son « Manège du contrevent », manège délicat composé d’un balancier avec piano droit et tapis volant, appel à l'imaginaire, à la rêverie douce, à la magie d'apesanteur.

Et encore, toutes sortes d’objets en bois curieux, insolite et amusants installés par Mamoud Boukadoum (Festijeux) au cœur de la fête : une girafe, un jeu de pêche à la ligne, d’étranges personnages de bois, pour jouer seul ou à plusieurs, des jeux de stratégie, etc.

L’association Les Amis du CADA proposait un espace de petite restauration où le public pouvait déguster thé à la menthe, sirop artisanal de lavande ou d’amandes, pâtisseries, samossas, brochettes… Un délice !

Plus de 150 enfants de tous âges ont participé à cette manifestation, accompagnés de leurs parents ou d’animateurs pour les enfants venus en groupe. Munis d’un joli petit carnet de voyage illustré fourni à leur arrivé, les enfants passaient librement d’une activité à une autre. A leur retour de ce voyage imaginaire, les enfants recevaient de nombreuses petites surprises offertes par le Centre national du livre ou par la BDSL. Chaque enfant est reparti chez lui avec un joli sac et un livre !

Le même jour à 10h et à 14h, dans les locaux de la bibliothèque de Digoin, Hassan Musa, artiste, auteur et calligraphe (Soudan) animait deux ateliers de calligraphie. Une initiation au geste pictural avec des outils très simples : de l’encre noire, un calame de bambou, un calame de papier et de carton réalisé sur place, une feuille de papier. En route pour un apprentissage inventif des pleins et des déliés, le tour est joué ! 40 personnes, enfants ou adultes, ont eu le plaisir de participer à ces ateliers et de retrouver ensuite Hassan Musa Place de la Grève, au milieu de ses livres !

La journée s’est terminée vers 21h, avec une lecture sous le chapiteau de cirque. Entourée de 5 bibliothécaires, Patricia Musa lisait deux contes du Soudan publiés aux édition Grandir, qu’elle a elle-même recueillis et traduits en français, Sabila et Kotecheli, l’histoire d’une très belle jeune fille dont les filles du village sont jalouses, et Jemeil & Jamla, un conte vif et cruel des éleveurs baggara du Soudan recueilli auprès d’Alia El Acha à Dilling en 1989  Un moment intense, avec la lecture par Patricia Musa de cinq comptines et poèmes en arabe, dont les bibliothécaires ont lu ensuite la traduction française. Hommage émouvant de Patricia Musa à la langue et aux littératures arabes, porteur d’un message de paix.

Une belle journée  et un  bel évènement de la saison culturelle 2018 de la BDSL rendu possible par les partenariats avec la bibliothèque municipale de Digoin dans le cadre des Ligériades, le Centre d’animation municipal / Centre de loisirs de Digoin, le Centre d’accueil des demandeurs d’asile (CADA) de Digoin, l’association les Amis du CADA la libraire La Mandragore (Chalon-sur-Saône, le Centre national du livre, le Ministère de la culture.

Un grand merci à tous les partenaires, animateurs, intervenants, libraire et bibliothécaires qui se sont associé à la fête !

Vous pouvez (re)vivre cette journée en vidéo en cliquant juste en dessous :