ARTICLE DE BLOG

Politique documentaire de la BDSL

Image: 
 La gestion des collections de la BDSL

Ces dernières années, la BDSL s’est engagée dans une réactualisation de sa gestion des collections. Nous vous proposons d'en découvrir le contenu.

Afin d’être au plus proche des attentes des bibliothèques, la BDSL a étudié les usages de ses collections (nombre de prêt, taux de rotation, pourcentages de documents sans prêts depuis 5 ans, pourcentage de documents en rayon) et la qualité de ses collections (âge des collections, nombre de documents, proportion de documents par secteur). Elle réalise ainsi annuellement un état des lieux.

Chaque année, elle se fixe une répartition budgétaire, un nombre de documents à acquérir et un nombre de documents à éliminer par fonds afin de proposer une offre renouvellée et rafraichie. Tout au long de l’année et à la fin de l’année, ses acquisitions et ses éliminations sont analysées, notamment par le suivi de sa répartition budgétaire, le nombre de documents achetés et le nombre de documents désherbés.

La gestion des collections de la BDSL se traduit dans des documents formalisés, fruit du travail des référents documentaires :

  • La charte des collections
  • Le plan de développement des collections
  • Les plans de classement des documents

 

La charte des collections de la BDSL

La charte des collections a pour objectif d’expliquer et de rendre publique les principes d’acquisition, de gestion et de diffusion des collections proposées aux habitants de Saône-et-Loire. Elle est à destination du public, des bibliothèques et des partenaires de la BDSL. Elle a été validée en assemblée départementale par le Département de Saône-et-Loire en juin 2018, en lien avec le plan de développement de la lecture publique.

Cliquez pour consulter la charte des collections de la BDSL

 

Le plan de développement des collections de la BDSL

La BDSL a déterminé ses orientations documentaires pour les trois prochaines années, soit jusqu’en 2020, afin de répondre au plus près des besoins et des attentes des habitants de Saône-et-Loire, des bibliothèques et des partenaires de la BDSL.

Le plan de développement des collections présente le contexte, les critères de sélection, les critères d’exclusion, ainsi que les orientations documentaires définies pour chaque fonds. Il est à destination des bibliothèques et des partenaires de la BDSL. Il a été validé en commission permanente par le Département de Saône-et-Loire en novembre 2018.

Cliquez pour consulter le plan de développement des collections de la BDSL

 

Les plans de classement des documents de la BDSL

La classification DEWEY permet de déterminer des cotes pour les documents et de pouvoir les localiser à un emplacement physique précis dans nos magasins et dans vos bibliothèques.

Pour les usagers des bibliothèques, cette classification est méconnue. La BDSL a donc décidé de la simplifier pour ne retenir que certaines cotes : les cotes validées.

Elle a ainsi déterminé dans des plans de classement les cotes utilisées. Ils expliquent les regroupements de cotes effectués, ainsi que leur construction. Si vous le souhaitez, à l'aide des documents en lien ci-dessous, vous pourrez ainsi déterminer les mêmes cotes que la BDSL afin d’harmoniser l’emplacement de vos collections et des nôtres.

  • à venir : plan de classement des CD

 

Et maintenant à vous !

Bibliothèque Quartier livres de la Clayette

 

Cette gestion des collections est devenue indispensable pour répondre au mieux aux besoins des publics. Elle fait le lien entre les spécificités de la bibliothèque, son public, ses services et ses ressources matérielles et humaines. De plus, en période de contrainte budgétaire, il est important de savoir pourquoi et pour qui on achète des documents, afin qu’ils soient empruntés. Gérer ses collections a pour but de proposer des collections les plus adaptées à son territoire, fidéliser ses publics et attirer de nouveaux publics.

Cette année, la BDSL proposera un ensemble d’outils afin que chaque bibliothèque puisse engager une réflexion et un travail plus approfondi sur sa gestion des collections, notamment sur le désherbage. Des formations sont par ailleurs prévues au programme 2019.