COUPS DE COEUR

Là-bas, août est un mois d'automne

 "La poésie c’est poser des questions au monde, et espérer une réponse – et, dans l’intervalle, attendre". Gustave Roud

 Librement inspiré de la vie du poète suisse Gustave Roud (1897-1976) et de sa sœur Madeleine, ce texte nous fait partager une décennie (1962-1972) de leurs activités.

 Célibataires, ils se retrouvent seuls dans cette grande maison de Carrouge autrefois animée, théâtre des vies familiales enfuies qu’ils ont partagées.

 La géographie restreinte (maison, jardin, campagne alentour ou Lausanne à un quart d’heure de tram) rythme leur quotidien. C’est par l’intérêt pour la conquête spatiale pour l’une ou par les mots pour l’autre que le cadre extérieur s’élargit.

 « Même pressé par le temps, il maintient son cap lent et vagabond – un exemple à suivre » : dans son processus créatif, Gustave, que l’on sent exigeant, procastine, court la campagne lors de longues balades nocturnes… Et Madeleine, pragmatique, protectrice, malicieuse aussi, veille : « Elle le connaît son Gustave, c’est un mystère vivant ».

 La justesse du choix des mots, la précision des images, « Il fait bon, le sentier pulse une odeur d’herbe chaude », « La soirée s’écoule comme une saison entière » rendent parfaitement les émotions, la vie qui passe, il n’y a rien et il y a tout. La délicatesse de la parole dessine aussi des regrets, des blessures intérieures.

 En fin d’ouvrage, Bruno Pellegrino référence le film tourné sur Gustave Roud par la RTS. Etrange sensation de voir s’animer ces personnages, d’entendre leur voix ainsi que la scansion de Gustave. Les goûts musicaux de ce dernier se portent sur les univers d’Alban Berg et Arthur Honegger.

 A la lecture pourtant, c’était Debussy et certaines pièces des Préludes ou d’Etampes que l’on imaginait combler les silences de la maison.

  Un livre qui se déguste en prenant le temps, l’auteur réussit la prouesse d’intégrer le lecteur – présence invisible, fantomatique  - aux côtés de ces deux êtres.

 Intelligence, émotion, une petite merveille de prose.

Genre: 
Roman
Publics: 
Adulte
Là-bas, août est un mois d'automne / Bruno Pellegrino
Editions Zoé, 2018
221 p.; 21 cm x 14 cm
Adulte
Communauté: 
Bibliothèque de Saône et Loire
Categorie: